L’histoire de Spohn + Burkhardt GmbH & Co.KG

Vue extérieure de l’usine de Blaubeuren

L'entreprise a été fondée en 1920 par les ingénieurs Karl Spohn et David Burkhardt à Blaubeuren et est jusqu'à aujourd'hui aux mains de la famille. Au début, on réparait des moteurs et des appareils de commutation avec la collaboration de deux techniciens. En même temps, on commença le développement de propres appareils de commutation.

En 1930 Spohn + Burkhardt avait déjà 30 employés et commençait la fabrication de grands appareils comme le commutateur étoile-triangle. De plus, les appareils de commutation automatique ont été introduits dans le programme de fabrication.

En 1942, Spohn + Burkhardt a enregistré son premier brevet : Le rouleau de commutation.

En 1948 Sophn + Burkhardt construisait pour la première fois des armoires de commande complètes pour les commandes de grue.

En raison de la demande de produits, devenue élevée entre-temps, en 1955 le bâtiment à Blaubeuren a été agrandi et transformé pour créer plus de place pour les employés.

Vers 1960 Spohn + Burkhardt a fabriqué pour la première fois des résistances en fonte qui élargissaient le portefeuille existant de produits avec les résistances à grilles d'acier et à fil métallique.

En 1964, la construction d'une deuxième usine dans les environs à Schelklingen est terminée. Au début ne s’y trouvait que la tôlerie. Petit à petit, l’usine de Schelklingen s’est agrandie par l’ajout d’autres halles pour y transférer entre autres les services des postes de commande, des résistances et l’atelier de peinture.

1965 – Le commutateur maître NS0 est un joystick à 2 axes qui pouvait être manipulé avec un seul levier au contraire des roues de commande précédentes. Grâce au système modulaire polyvalent, le NS0 est devenu un allrounder car il était utilisable dans presque toutes les applications.

Un des premiers postes de commande pour grue de Spohn + Burkhardt, une combinaison de commande et de possibilité d’assise.

1984 – Par le développement de différentes poignées universelles, la gamme de produits est une nouvelle fois élargie. L’intégration de différents boutons-poussoirs et organes de commande permit de piloter plusieurs fonctions avec le joystick.

1999 – Le poste de commande FSMMD ergonomique offrait et offre encore de nombreuses fonctions très utiles surtout dans l’exploitation à plusieurs équipes. Le réglage de toutes les fonctions était électrique. De même, il a une « fonction mémoire » qui permet d’enregistrer certains réglages.

2002 – L’introduction des systèmes Bus a assuré un câblage plus simple et plus clair car tout pouvait être piloté via un seul connecteur.

2004 – L’UGA offre grâce à ses moitiés de poignée étroites et larges de très nombreuses possibilités de combinaisons et de fonctions. Il est maintenant possible pour les clients de pourvoir la poignée sur mesure avec les différents éléments.

2006 – Le FSRD est un poste de commande universel pour le domaine du gréage et de l’industrie. Il est amorti par hydraulique et par ressorts à gaz.

En 2010 le FSRHDG arriva sur le marché. Ce poste de commande est optimal pour le travail penché en avant. Le grand degré de liberté dans les possibilités de réglage ainsi que l'excellente ergonomie assurent un travail détendu et sans fatigue.

2012 – Joystick entièrement en métal fabriqué avec haute précision, le JMS3. La base est un corps fabriqué en aluminium sur lequel les pièces modulaires en inox et en laiton sont montées de manière solidaire. Grâce à des pignons en laiton massif et à des atténuateurs rotatifs à huile, une commande douce et précise est obtenue.

2014 – Le ST4 a été conçu spécialement pour le vent et les intempéries, la neige et la glace. Il garantit l’étanchéité et la fonctionnalité même si le manchon en caoutchouc est abîmé.

2015 – Le HS2 a été développé spécialement pour les applications avec tous les différents systèmes bus. Le système de capteur 3D Hall sans usure permet un système de commande allant jusqu’à 5 millions de cycles de commutation.

L'innovation FS offre de nombreuses possibilités. À l'aide de l'impression en 3D, des pupitres sur mesure pour le client peuvent être fabriqués en plastique.

2016 – La poignée compacte G50 élargi les fonctions de commande d’un joystick autour d’un autre axe. Par la rotation à gauche ou à droite de la poignée centrée par un ressort, un signal de sortie potentiométrique est généré et utilisé en association avec le potentiomètre intégré dans les voies de direction pour les tâches de commande les plus variées.

Aujourd’hui – Même si la fonctionnalité comme sur notre joystick à 4 axes ou l'accoudoir multifonction est comme toujours à la première place, le design des produits est de plus en plus important.

Spohn + Burkhardt travaille continuellement à développer ses produits existants et futurs dans la meilleure qualité au niveau fonctionnel, ergonomique et visuel.